Actions régionales

L'atelier technique "Tourisme Durable et gestion intégrée des zones côtières" a réuni environ 90 participants autour de visites, de travaux de groupes et de présentations, pendant une semaine consacrée aux échanges et au partage d'expériences.

Le lundi 23 février, la présidence de la Polynésie française a ouvert l'atelier au cours d'un cocktail de bienvenue qui a permis aux participants de faire connaissance et de découvrir le programme de la semaine.

Le mardi 24 février, une journée de visite à Moorea a introduit la semaine avec une illustration "sur le terrain" de plusieurs thématiques qui allaient être ensuite développées :

  • visite du site archéologique et découverte des marae ;
  • arrêt à la plage publique et présdiscussion avec le service du tourisme des projets d'aménagement ;
  • accueil par l'association Puna Rea dans son nouveau faré  :
    • présentation par le directeur de l'hôtel Pearl Resort de sa démarche d'éco-conception et de soutien à l'association ;
    • présentation par le Dr Michael Poolede l'activité de "whale watching" en Polynésie française ;
    • maha Tahiti (repas traditionnel) sorti du four sous nos yeux ;
  • au Sofitel La Ora:
    • présentation et discussion autour de la labellisation EarthCheck avec le représentant du label en Polynésie française (Romain Viovier) et l'équipe de l'hôtel, certifié depuis janvier 2014.

Les 25, 26 et 27 février ont ensuite été organisés autour de travaux de groupes, séances plénières, table ronde... des échanges fructueux se sont contruits à travers des études de cas illustrant quatre thématiques :

  • la mise en tourisme d'un territoire exemple de Wallis et Futuna) ;
  • la gestion des croisiéristes (exemple de Pitcairn) ;
  • la conception d'un grand projet (exemple de Guaro Deva en Nouvelle-Calédonie) ;
  • la promotion et la valorisation du patrimoine culturel (exemple du marae Taputapuatea en Polynésie française).

De nombreuses présentations ont apporté des éclairages, des illustrations, des idées: un panorama du tourisme dans le Pacifique Sud, l'écotourise à Rapa Nui et aux Tonga, l'implication des maori d'Auckland ans la gestion de la plus grande ville polynésienne du Monde, la gestion participative avec Bora Bora activités, le tourisme durable aux Marquises, l'entrepreunariat aux Fidji, le sentier de grande randonnée de la Province Nord en Nouvelle-Calédonie, outil de valorisation économique en milieu tribal, la pêche sportive comme modèle de développement, les effets du changement climatique et les leçons à en tirer, l'utilité d'une charte pour gérer la coexisence des activités concurrentielles sur une aire marine protégée, les ingrédients d'une croisière responsable dnas le Pacifique, la gouvernance de l'accès au littoral et ses conséquences sur la durabilité du tourisme en océanie. L'ensemble de ces présentation peut être téléchargé ici.

Les intervenants et participants venus de Fidji, de Nouvelle Zélande, d'Australie, de France, de Nouvelle-Calédonie, de Wallis et Futuna, de Pitcairn et de plusieurs îles de Polynésie française (ma liste des participants peut être téléchargée ici) ont ainsi partagé savoirs et savoir-faire, et tissé des liens dont nous espérons qu'ils seront fructueux.

Télécharger le rapport

couverture atelier tourisme durable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

initiative des territoires du pacifique sud pour la gestion régionale de l’environnement

2014 © CPS - Réalisation Skazy : sites internet en Nouvelle-Calédonie