Wallis-et-Futuna

Du 2 au 9 octobre 2017, L’association Pala Dalik de Nouvelle-Calédonie s’est rendu à Wallis-et-Futuna avec le soutien d’INTEGRE.

 

L’objectif :  transférer les savoir-faire et outils pédagogiques développés par l’association en matière d’éducation à la préservation des récifs coralliens et écosystèmes associés. Ainsi, pendant toute une semaine Florent Cadé de Pala Dalik a formé une quinzaine de volontaires à la conduite d’une animation scolaire sur le récif, les herbiers, et les mangroves de Wallis et Futuna:  les membres actifs des associations environnementales du territoire (Mauli Lelei, les enfants du lagon…), les techniciens du service de l’environnement et les enseignants en sciences de la vie et de la terre.. Cette formation s’est autant concentrée sur le contenu scientifique que sur la façon de conduire l’animation. De nombreux échanges ont eu lieu entre les participants, qui ont bénéficié de ce terrain de rencontre et de dialogue. A l’issue de cette mission, les participants pourront mettre en pratique des actions de sensibilisation des scolaires.

 

Lors de ce déplacement, le représentant de Pala Dalik a également échangé avec les responsables publiques en charges de l’environnement, Monsieur Atolo Malau du service environnement, et Monsieur Pascal Nicomettre du Reefcheck Wallis. La réunion a permis d’exposer le réseau d’observation des récifs coralliens de Nouvelle Calédonie et la méthodologie utilisée. Elle a également permis d’identifier les difficultés rencontrées par Reefcheck Wallis pour assurer le suivi des récifs de Wallis.

 L’ensemble de la mission a été un succès et a permis de nombreux échanges d’expériences entre Wallis et la Nouvelle Calédonie.

 

le programme: ici

 le powerpoint: ici

les vidéos: ici, et

 

initiative des territoires du pacifique sud pour la gestion régionale de l’environnement

2014 © CPS - Réalisation Skazy : sites internet en Nouvelle-Calédonie