Wallis-et-Futuna

180322 INTEGRE CTE N8 Page 01

Le 22 Mars 2018, s'est tenu la 12eme réunion du Conseil Territorial de l'Environnement et du Développement Durable qui consitue le Comité de Coordination technnique territorial du projet INTEGRE pour le Territoire de Wallis et Futuna.

Depuis 2013, le projet INTEGRE a été défini avec les acteurs des 4 PTOM grâce à une approche participative. Il s’est inscrit ainsi pleinement en réponse aux enjeux identifiés par ces acteurs pour valoriser leurs richesses naturelles, culturelles, sociales et économiques, renforcer la résilience des écosystèmes face aux changements globaux, et ainsi solidifier les piliers d’un développement durable. Ainsi, Neuf sites pilotes ont été le théâtre d’expérimentations ou de renforcement de projets de développement durable s’appuyant sur la gestion intégrée et associant les acteurs locaux.
A l’échelle régionale, INTEGRE a organisé et soutenu de nombreuses actions de coopération dans le domaine du développement durable, par exemple en organisant des ateliers régionaux thématiques et d’échanges bilatéraux, en finançant des études d’intérêt régional ou encore en facilitant la présence des PTOM dans les événements régionaux.

La mise en oeuvre opérationnelle du projet INTEGRE a prend fin en janvier 2018. Des actions ont été menées à une échelle territoriale et locale. Dans les îles de Wallis-et-Futuna, les impacts environnementaux générés par les décharges sauvages, l’érosion des bassins versants, les effluent d’élevages porcins et le manque de moyens pour gérer efficacement les déchets, notamment pour évacuer les déchets dangereux comme les huiles et batteries, représentaient un risque de pollution des ressources d’eau douce et constituaient des problématiques majeures.

Le projet INTEGRE est venu en appui aux politiques publiques et coutumières dans diverses actions, menées à l’échelle du site pilote de Wallis, du site pilote de Futuna et à l’échelle du territoire, qui visaient à :
• Élaborer un plan de gestion intégrée des zones côtières
• Améliorer le processus de gestion des déchets et limiter les risques de pollution
• Préserver la ressource en eau et la biodiversité
• Limiter l’érosion du littoral
• Sensibiliser la population aux problématiques environnementales
• Participer au développement de la filière « Agriculture biologique »

Un bilan technique et financier sera donc présenté lors de cette réunion du Conseil Territorial de l’Environnement et du Développement Durable de ces 4 années de projet.

Invitation à la Réunion du CTEDD du 22 Mars 2018

Déroulé de la Réunion du CTEDD du 22 Mars 2018

Présentation réalisée lors de la Réunion du CTEDD du 22 Mars 2018

Compte rendu de la Réunion du CTEDD du 22 Mars 2018

 

initiative des territoires du pacifique sud pour la gestion régionale de l’environnement

2014 © CPS - Réalisation Skazy : sites internet en Nouvelle-Calédonie