Agriculture biologique

reg-agri-bio

Portée par la Chambre d'agriculture de Nouvelle Calédonie (CANC) et ses partenaires dans les territoires, l'activité comprenait trois composantes :

    • Mise en œuvre de modules thématiques de R-A dans le cadre d'un Réseau de Fermes Pilotes " BIO " dans une zone agro-écologique de chaque PTOM ; 
    • Formation d'agriculteurs, d'entrepreneurs agricoles et de techniciens, puis mise en réseau des connaissances produites au niveau local  et régional (réseau de Chambres d'agriculture du Pacifique, de la POET Com : rencontres annuelles d'échanges d'expériences et de résultats);
    • Coordination et capitalisation technique (CANC et POET Com).

Dans le cadre de cette activité, dont les objectifs étaient d'améliorer les connaissances techniques en matière d'agriculture biologique et de permettre de les diffuser dans les PTOM et la région mais également de promouvoir et de développer l'agriculture biologique, des ateliers techniques régionaux ont été organisés et ont été un véritable atout majeur permettant de nombreux échanges entre les participants qui ont largement salués leurs richesses et leurs qualités.

Basée sur des réseaux existants (la POET-Com et le réseau des chambres d'agriculture), l'objectif était de mutualiser les savoirs et savoir-faire.

                        logo poet com           logo canc

 

 Budget Agriculture bio

 

En savoir + >> Télécharger notre Fiche technique sur l'Agriculture Biologique   

 

fiche-agribio-illustration

 

Création d'un réseau de fermes pilotes biologiques

Cette action s’est inscrite dans une activité régionale d’INTEGRE visant à développer l'agriculture biologique dans le Pacifique. L’objectif était de développer une activité économique durable, respectueuse de l'environnement fragile des îles du Pacifique et de :

  • Promouvoir et développer l'agriculture biologique dans les 3 PTOM francophones du Pacifique ;
  • Améliorer les techniques en matière d'agriculture biologique ;
  • Renforcer le réseau régional POET-com et la participation des PTOM francophones.

Il a ainsi été mis en place trois fermes-pilotes « bio » : en Nouvelle-Calédonie (Lycée de DoNeva, Houaïlou), à Wallis et Futuna (Lycée Professionnel Agricole de Wallis) et en Polynésie française (Lycée Professionnel Agricole de Opunohu) où ont été menées des expérimentations agronomiques, formations, et échanges d’expériences.

affiche poetcom reseau ferme pilote

 

                            banderole-agribio

La première rencontre régionale sur l'agriculture biologique s'est tenue en Nouvelle-Calédonie au Lycée agricole de Do Neva à Houaïlou du 2 au 6 novembre 2015.

Cet atelier a rassemblé plus de 80 agriculteurs "bio", techniciens, responsables institutionnels de Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française, Wallis et Futuna, Salomon, Fidji et Vanuatu et s'est déroulé en deux temps:

- Ateliers "échanges techniques régionaux et locaux / territoriaux - NC" au Lycée agricole de Do Neva du 02 au 06 Novembre 2015

- Réunion et visites thématiques (centification, accès aux intrants...) les 09 et 10 Novembre 2015

Les objectifs et les résultats attendus de cet ateliers étaient les suivants:

- Mettre en réseau les partenaires de l'AB dans le Pacifique : partager des expériences et échanger des informations sur les pratiques et techniqes AB;

- Fournir des informations techniques et pratiques aux agriculteurs et aux techniciens pour le développement de l'AB;

- Esquisser un " Plan bio territorial et régional " (Pacifique);

- Renforcer les réseaux POET Com et inter-consulaire.

A le fin de chaque journée, les participants et intervenants se sont réunis en table ronde afin d'approfondir les échanges sur la thématique de la journée plénière. Ainsi, à l'issue des 3 journées d'ateliers, une synthèse comprenant des recommandations et propositions pour le développement de l'agriculture biologique à l'échelle des territoires et au niveau régional a été élaborée et présentée en plénière pour validation. Les recommandations générales ont été les suivants:

- Améliorer la technicité des agriculteurs et techniciens en "bio" : formation professionnelle / accompagnement technique;

- Faciliter l'accès aux intrants "bio" pour les agriculteurs : organisation d'une filière d'approvisionnement, référencement;

- Réaffirmer le soutien politique à la filière bio : moyens financiers et cadres réglementaires (labellisation, certification);

- Promouvoir l'agriculture biologique auprès du grand public, sensibiliser aux modes et mériodes de production en bio, valoriser les productions adaptées aux milieux tropicaux, respectueuses de l'environnement.

Restitution de l'atelier à travers la synthèse atelier régional Nouvelle Calédonie

Restitution des clips vidéo reprenant les trois thématiques développées par le projet en Nouvelle-Calédonie, que sont : la fertilité des sols, la lutte contre les maladies et ravageurs, et la production de semences et plants biologiques.

Lien vers les vidéos :play-illustration

liste-video-seminaire agribio

atelieragribiopf3

Du 29 octobre au 4 novembre 2016, s'est déroulé en Polynésie française, le deuxième atelier technique régional INTEGRE sur l'agriculture biologique. Il a rassemblé près de 70 de participants, agriculteurs et techniciens, venus de Polynésie française, de Nouvelle-Calédonie, de Wallis-et Futuna, du Vanuatu, des Salomon et de Fidji.

Les objecitfs et les résultats attendus de cet ateliers étaient les suivants:

- Echanger des informations pratiques et techniques de l'agriculture biologique;

- Fournir des informations techniques et pratiques aux agriculteurs et aux techniciens pour le développement de l'agriculture biologique;

- Esquisser un " Plan bio territorial et régional " (Pacifique);

- Promouvoir l'agriculture biologique en Polynésie française et dans le Pacifique;

- Renforcer les réseaux POET Com et inter-consulaire.

Ainsi, durant l'atelier, différentes thématiques ont été traitées:

- Thème 1 : analyse technico-économique de l'exploitation "bio"

- Thème 2 : agro-éco-système : pratiques et techniques de l'AB

- Thème 3 : certification et garantie en agriculture biologique dans les trois pays et territoires - situation actuelle et perspectives

-Thème 4 : gestion et mise en eovure de la Norme océanienne d'agriculture biologique - situation actuelle et perspectives

- Thème 5 : appréhender une filière bio commerciale en Polynésie française

Ainsi à l'issue de cet atelier régional, des thématiques ont pu être mises en exergue permettant de dégager un plan d'actions prioritaires :

- Elaboration de fiches techniques et consitution d'une base de données spécifiques sur l'agriculture biologique;

- Assistance à la revue de la gouvernance du POETCom et de la gestion de la norme "biopasifika";

- Préparation des prochains et derniers ateliers régionaux à Wallis-et-Futuna.

 

Restitution de l'atelier à travers la syhntèse atelier régional Polynésie française  

Pour en savoir plus: l'article du 2ème atelier régional sur l'agriculture biologique

Résumé en video: ici

 P1020096

 Du 16 au 20 Octobre 2017, s'est déroulé à Wallis-et-Futuna, le dernier atelier technique régional INTEGRE sur l'agriculture biologique. Il a rassemblé près de 60 de participants, agriculteurs, techniciens chercheurs, responsables institutionnels de Polynésie française, de Nouvelle-Calédonie, de Wallis-et Futuna, du Vanuatu, des Salomon, de Fidji et des Vanuatu.

Pour ces 3emes et derniers ateliers "agribio" INTEGRE, le déroulé de l'atelier s'est appuyé sur les conclusions et les recommandations des ateliers de Polynésie française (Opunohu, 2016), afin de proposer l'approche et la démarche suivante:

- Prendre en compte les spécificités du contexte local, notamment les savoir faire et les pratiques traditionnelles des systèmes d'exploitation de Wallis-et-Futuna, qui sont proches de l'AB;

- Développer une approche globale du système d'exploitation, notamment par l'intégration "agriculture-élevage" (élevage porcin, cultures vivrières, cultures commerciales);

- Relations et synergies entre les différentes composantes du système (ex: conduite d'élevage porcin, alimentation + locale, gestion des effluents, co-compostage);

- Travailler sur les domaines prioritaires définis par les agriculteurs et les techniciens, en s'appuyant notamment sur une animation conjointe réalisée par des agriculteurs et des techniciens dans les exploitations et au lycée professionnel agricole, les échanges entre agriculteurs ont été privilégiés et le technicien "co-animateur" a jouer un rôle de facilitateur.

L'atelier s'articulait avec des visites chez les agriculteurs, des débats au Lycée Professionnel Agricole, et un temps d'analyse / synthèse, et a été conçu autour de 3 thématiques :

- Elevage porcin

- Cultures vivrières

- Cultures commerciales

 A l'issue de chacune des 3 journées d'atelier, une syhtèse comprenant des recommandations et propositions pour le développement de l'agriculture biologique à l'échelle de Wallis-et-Futuna, des PTOM et des pays et territoires du Pacifique a été préparée. Le 4 eme jour, une synthèse globale a été présentée en plénière aux autorités coutumières et institutions de Wallis-et-Futuna.

Restitution de l'atelier à travers la synthèse atelier régional Wallis-et-Futuna

initiative des territoires du pacifique sud pour la gestion régionale de l’environnement

2014 © CPS - Réalisation Skazy : sites internet en Nouvelle-Calédonie