Futuna

wf-futuna

A Futuna, le projet INTEGRE vise à prévenir la dégradation des milieux et préserver le cadre de vie. Le projet se décline donc en trois grands objectifs spécifiques que sont :

  1. Le traitement des déchets. 
  2. La gestion de la ressource en eau.
  3. La restauration.

f-carte

L’île de Futuna (46 km²), distante de Wallis de 230 km, a un relief escarpé (524 m) et un réseau hydrographique de rivières permanentes et de cours d’eau temporaires. Alofi, l’île voisine inhabitée (18 km², 417m) est située au Sud-Est à 1.8 km de Futuna (IEOM, 2014).

Description écologique :

Les vallées encaissées de Futuna sont recouvertes de forêt dense, les plateaux de forêt secondaire de type cocoteraie, de landes à fougères, de plantation de Pinus caribea et de plantations vivrières, et les terres en aval des cours d’eau de tarodières irriguées (Dentrand, 1999).

Futuna et Alofi présentent un caractère exceptionnel en termes d’endémisme : avec 4 sous-espèces d'oiseaux, 7 espèces végétales, 4 espèces de poissons d'eau douce, et 11 espèces de mollusques terrestres et d’eau douce (Mary & al., 2005). Sur la côte Sud-Ouest de Futuna, le récif frangeant est formé de structures coralliennes qui ont été endommagées suite au séisme de 1993. Le site choisi est la partie Sud-Ouest de l’île de Futuna (environ 40 km²). L’île a subi d’importants dégâts matériels causés par le cyclone Tomas en mars 2010, qui a touché plus sévèrement la côte Nord-Est (infrastructures et habitations).

Description socio-économique:

La population était de 3 6131 hab. en 2014, répartie essentiellement sur le littoral Sud-Ouest de l’île. Le taux d’emploi est de 28% (45% à Wallis). L’importation est, comme pour Wallis, l’activité économique principale. Il n’y a pas d’exportation. L’agriculture et la pêche sont également de type vivrier (IEOM, 2014).

Organisation administrative :

L’île est sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur des Iles Wallis et Futuna, chef de l’exécutif, qui est représenté sur l’île par un délégué. L’île de Futuna se décompose en deux royaumes, Alo et Sigave, ayant chacun 5 ministres coutumiers, avec un chef élu et 6 chefs de villages pour le royaume de Signave et un chef élu et 9 chefs de villages et un Maître de cérémonie pour le Royaume d’Alo.

Enjeux à considérer et identifiés par le Territoire :

  • La gestion des déchets (décharge de Nanu’u).
  • Préserver les milieux aquatiques d’eau douce pour la conservation de la biodiversité. La Leava et la Vainifao sont exploitées pour l’approvisionnement en eau ou pour l’énergie hydroélectrique, dont les infrastructures rendent difficile les déplacements des espèces, et notamment les migrations des gobies endémiques.
  • Préserver les coraux : en diminuant les pollutions et perturbations d’origine anthropique (dues à l’érosion terrestre, des pratiques culturales inadaptées sur relief escarpé ou des défrichements mal conduits et des aménagements souvent anarchiques). Réduction du risque de ciguatera.
  • Réduire les risques de pollution liés aux élevages de cochons et aux habitations présentant des défauts d’assainissement et à leur situation par rapport aux cours d’eau et au littoral. Ils entraînent des risques pour la santé publique.
  • Sensibiliser tous les acteurs de la gestion de l’eau, de l’aménagement du territoire et les habitants pour lutter contre les comportements et les pratiques nocives et polluantes au niveau des déchets, des eaux usées et des pratiques agricoles ou d’aménagement.

Un plan d’actions a donc été développé selon le « guide de construction INTEGRE des plans d’actions par site, avec l’implication des partenaires, la mise en place de comités locaux et d’un bureau technique et selon les procédures de mise en œuvre du projet.

Actions Futuna :

Gestion des déchets : Réhabilitation de la décharge de Nanu'u et fermeture définitive, Renforcement du CET (gestion du CET).

Fiches activités correspondantes (téléchargements à venir) :

WF-C2F11-Décharge-Nanuu : « Réhabiliter le site de la décharge de Nanu'u et fermeture définitive ».

WF-C2F12-Renforcement-CET : « Renforcer le CET (Centre d’Enfouissement Technique) de Futuna ».

Gestion de la ressource en eau : SAGE Diagnostic (Etat des lieux du SAGE, Plan d'aménagement et de gestion durable, Réglementation associée), Réhabilitation des réseaux d'eau potable de Futuna (Etudes, réalisation des travaux prioritaires, restructuration des réseaux, extension des réseaux, sensibilisation à l'utilisation de la ressource en eau).

Fiches activités correspondantes (téléchargements à venir) :

WF-C2F21-SAGE : « Réaliser le diagnostic du Schéma d’Aménagement et de la Gestion des Eaux (SAGE) de Futuna et Alofi ».

WF-C2F22-Réseau-eau-potable : « Accompagner la réhabilitation des réseaux d'eau potable de l'île de FUTUNA suite au passage du cyclone TOMAS ».

Restauration : reboisement des bassins versants (collecte de semences en forêt, ateliers participatif, transport des plants et réalisation des plantations, entretien des plantations, capitalisation des résultats et campagne de communication).

Fiche activité correspondante (téléchargement à venir) :

WF-C2F31-Reboisement-BV : « Reboiser les bassins versants de Futuna ».

Ce plan a été présenté et accepté par le Conseil Territorial de l’Environnement et du Développement Durable (CTEDD) le 20 Juin 2014, et approuvé par M. le Préfet de Wallis et Futuna. Cependant, il est à noter que même si la plupart des activités ont été validées, certaines restent encore à affiner et seront donc retravaillées selon les différentes préconisations évoquées. Ces activités seront donc représentées d’un prochain Conseil Territorial de l’Environnement et du Développement Durable (CTEDD).

Les protocoles d’accord (CPS/ordonnateurs territoriaux), conventions de mise en œuvre (CPS/opérateurs gestionnaires) et agréments (CPS/opérateurs techniques) ont alors été élaborés par l’équipe de coordination et proposés aux partenaires. Ainsi, le protocole d’accord a été signé entre le CPS et le Préfet de Wallis et Futuna le 10 Septembre 2014 ainsi que les conventions de mise en œuvre et les agréments avec les partenaires.

  • Convention N°1 : PRO 139.2.2-WF-CMO-Senv-1 : avec le Service Territorial de l’Environnement sur des activités transversales (traiter les huiles et les batteries et collecter et trier les déchets ménagers), des activités qui se dérouleront à Wallis (renforcer le CET, mener des actions de sensibilisation sur les déchets, définir des périmètres de protection de captages, et l’élaborer un diagnostic sur la situation de l’assainissement domestique) et des activités qui se dérouleront à Futuna (réhabiliter la décharge de Nanu’u, réaliser le diagnostic du SAGE).
  • Convention N°2 : PRO 139.2.2-WF-CMO-Senv-2 : avec le Service Territorial de l’Environnement sur des activités régionales (créer un réseau de fermes pilotes bio) et des activités qui se dérouleront à Wallis (améliorer la gestion des effluents d’élevage).
  • Convention N°1: PRO 139.2.2-WF-CMO-DSA-1 : avec la Direction des Services de l’Agriculture sur des activités qui se dérouleront à Futuna (Reboiser les bassins versants).
  • Convention N°1 : PRO 139.2.2-WF-CMO-Lycée-1 : avec le Lycée d’Etat de Wallis et Futuna sur des activités qui se dérouleront à Wallis (mettre en place des poubelles de tri dans le lycée et sur des lieux stratégiques du Territoire, gérer et évaluer un dépôt de bacs de tri au lycée, et réaliser un spot télévisuel sur la gestion des déchets).
  • Agrément N°1 : PRO 139.2.2-WF-CMO-TP-1 : avec le Service Territorial des Travaux Publics et génie Rurale sur des activités qui se dérouleront à Futuna (accompagner la réhabilitation des réseaux d’eau potable).

D’autres activités seront portées directement par la CPS telles que le développement d’un plan de gestion intégré des zones côtières et les campagnes de sensibilisation et de communication qui seront menées sur le Territoire.

Enfin sur Futuna, certaines actions ont donc déjà pu être menées ou sont en cours telles que :

  • La construction d’un mur de protection du littoral dans le cadre de l’activité de réhabilitation du site de la décharge.
  • La réalisation d’une route bétonnée garantissant l’accès au CET de Futuna dans le cadre de l’activité de renforcement du CET. Ces travaux ont débuté en Mai 2014 et se termineront en Décembre 2014.
  • Une étude d’expertise avec le Bureau d’étude Thézée Ingénierie a eu lieu en Juillet 2014 afin de faire un état des lieux des réseaux d’eau potable et d’estimer les besoins en terme de réhabilitation.

initiative des territoires du pacifique sud pour la gestion régionale de l’environnement

2014 © CPS - Réalisation Skazy : sites internet en Nouvelle-Calédonie