Le projet en Polynésie française

pf-projet-site

La Polynésie française se distingue par la vaste étendue de son territoire (5,5 millions de km²) et un isolement géographique fort. Elle se trouve à plus de 5 000 kilomètres des côtes les plus proches et ses 118 îles sont disséminées sur une surface aussi grande que l’Europe.

Ces deux caractéristiques favorisent la diversité qu’il est possible de trouver en Polynésie française, que ce soit d’un point de vue climatique, géomorphologique, des habitats et des écosystèmes. Cette diversité donne à la Polynésie française un caractère unique du point de vue de sa faune et de sa flore (biodiversité), qui est riche et originale.

                     iles-sous-le-vent-pf

Ce patrimoine naturel exceptionnel qui est en partie unique, est fragile. Il subit de nombreuses pressions, qu’elles soient naturelles (cyclones, prolifération d’étoiles de mer épineuses, etc.) ou liées à l’action de l’homme (remblais, défrichement, surexploitation des ressources, introduction d’espèces envahissantes, etc.). La gestion des espaces naturels protégés, qu’ils soient terrestres et/ou marins a longtemps été quasi inexistante malgré le fait que des comités de gestion aient été constitués. Le braconnage est également très important dans certaines îles compte tenu de leur isolement géographique et de l’absence de gardes et/ou de surveillance. Actuellement, de gros efforts sont consentis notamment au niveau de la réserve de biosphère et du PGEM de Moorea, mais également pour relancer les comités de gestion et mettre en œuvre des plans de gestion. Au-delà de ces actions très localisées, il existe toutefois une volonté au niveau de la Direction de l’environnement de mettre en place une véritable politique de protection des espaces et des espèces qui couvre l’ensemble des archipels et des milieux naturels existants en Polynésie française.

 

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet INTEGRE qui vise à soutenir le travail de la Direction de l’Environnement mais également celle de tous les services impliqués dans la gestion de l’environnement ainsi que celui de l’ensemble des acteurs de terrain. Il sera mis en œuvre sur 3 sites qui ont été choisis par le Pays, Raiatea-Tahaa et son lagon, la Presqu’île de Tahiti (Taiarapu) et la baie et vallée d’Opunohu à Moorea. Dans ces 3 sites, le projet aura pour but d’appuyer des actions de protection et de valorisation de l’environnement, de contribuer à la réduction des pollutions et de développer des démarches participatives de planification des espaces partagés, comme le lagon de Raiatea-Tahaa par exemple.

 

Les plans d'actions ont été construits de manière participative au travers des comités locaux qui ont été établis dans chacun des sites. Ces comités rassemblent l'ensemble des acteurs impliqués ou intéressés par le projet (communes, associations, services techniques du Pays, instituts de recherche, groupements professionnels, particuliers...). Après une présentation succincte de la Gestion Intégrée des Zones Côtières, l'équipe du projet INTEGRE a proposé une analyse participative des enjeux de chaque site pour ensuite définir des axes de travail. Les membres des comités locaux ont alors été invités à proposer des actions pour répondre aux enjeux identifiés. Les actions proposées ont été discutées et validées au sein des comités locaux.

 

initiative des territoires du pacifique sud pour la gestion régionale de l’environnement

2014 © CPS - Réalisation Skazy : sites internet en Nouvelle-Calédonie